ENVIRONNEMENT :LANCEMENT DE LA SEMAINE NATIONALE DE L’ARBRE

ENVIRONNEMENT :LANCEMENT DE LA SEMAINE NATIONALE DE L’ARBRE

La Faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université Roi Fayçal, située à Farcha a été choisie comme site pour le lancement de la 48ème édition de la Semaine nationale de l’arbre. Une grosse pluie s’est invitée à la cérémonie présidée par le représentant du Maréchal du Tchad, le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, M. Kalzeubé Payimi Deubet. 

C’est le point de départ d’une semaine intense d’activités de reboisement sur toute l’étendue du territoire national. L’image forte de la cérémonie reste la mise en terre des plants par le Représentant du Maréchal du Tchad, le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, M. Kalzeubé Payimi Deubet. Geste suivi par quelques officiels présents à la cérémonie. L’action de reboisement doit cependant aller au-delà. Pour sa réussite, la mobilisation est ordonnée.Les Chefs des départements ministériels, les responsables des grandes institutions de la Républiques, les Chefs d’arrondissements tout comme les Gouverneurs et les Forces de défense et de sécurité en passant par les organisations des femmes et des jeunes, bref toutes les forces vives de la Nation sont incitées à l’œuvre. « Cette opération concerne notre existence, notre avenir immédiat et les générations futures auxquelles le Maréchal du Tchad attache beaucoup d’importance et d’espoir », a rappelé le Ministre d’Etat Kalzeubé Payimi Deubet qui s’est longuement appesanti sur le sens de cette activité qui est une invite à chaque citoyen de changer de comportement, à penser au futur et aux progénitures.

A l’instar d’autres contrées du pays, la ville de N’Djamena n’est pas à l’abri des effets du changement climatique, avec l’avancée du désert, la coupe abusive des arbres et les inondations récurrentes, renseigne le Maire Oumar Boukar, faisant part des efforts de la municipalité qui entreprend plusieurs actions afin de disposer d’un environnement sain, viable et durable. S’agissant des efforts en cours, d’après le Ministre d’Etat, un grand bond qualitatif est réalisé en faveur de la protection et de la conservation de l’environnement. Les nombreuses mesures prises à cet effet, allant de l’interdiction de l’utilisation des sachets en plastique,la coupe abusive des arbres, la vente de bois de chauffe et du charbon en passant par la protection des parcs et aires protégées tout comme la réintroduction des espèces fauniques ont, d’après lui, donné des résultats probants et des impacts visibles sous la direction du Maréchal du Tchad. Mais, concède-t-il, c’est loin d’être suffisant, « les compatriotes doivent faire davantage ». A l’entendre, planter un arbre c’est bien, mais l’entretenir et le protéger est encore mieux. Ainsi, l’on aura fait œuvre utile à l’humanité, a-t-il expliqué se basant sur les nombreux avantages que procurent ces arbres dont l’être humain est lié.

Par: DGCOM Le 29/08/2020 16:19