FONCTION PUBLIQUE:LA COMMISSION SPECIALE POUR LE RECRUTEMENT EST A PIED D’ŒUVRE

FONCTION PUBLIQUE:LA COMMISSION SPECIALE POUR LE RECRUTEMENT EST A PIED D’ŒUVRE

Le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, M. Kalzeubé Payimi Deubet a présidé cet après-midi, la réunion de la Commission spéciale  pour le recrutement (CSR) de 20.000 diplômés à la Fonction publique. La réunion s’est déroulée au Palais présidentiel.

C’est sous la houlette du président de la Commission spéciale pour le recrutement (CSR) de 20.000 diplômés à la Fonction publique, le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, M. Kalzeubé Payimi Deubet que cette réunion s’est déroulée.

L’arithmétique et plus particulièrement, la règle des trois s’est invitée au débat. Tenez, sur 20.000 diplômés à recruter à la Fonction publique, 3.400 sont déjà recrutés. Les places à pouvoir sont de 16.600 avec exactitude. Les besoins exprimés par tous les ministères en matière d’intégration s’élèvent à 27.742. En ce jour 20 août 2020, 57.000 dossiers sont en instance d’intégration à la Fonction publique.

Le ministre de la Fonction publique, du travail et du dialogue social, M. Ali Mbodou Mboudoumi appuyé du Directeur Général de son département ministériel Tom Chérif Bilio, par ailleurs président de la Cellule technique d’appui à la Commission spéciale pour le recrutement de 16.600 diplômés à la Fonction publique, propose à l’assistance deux scénarii.

Le Premier scénario consistant à appliquer un abattement de 40 % sur le besoin exprimé par chaque département ministériel sans exception est adopté après un débat dirigé de mains de maître par le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, M. Kalzeubé Payimi Deubet.

Ainsi, 60 % des besoins de chaque ministère en matière de recrutement à la Fonction publique seront accordés. Exemple : le ministère de l’Enseignement supérieur qui a exprimé un besoin de recrutement de 2.272 agents verra 1.359 intégrés effectivement.  Le ministère de la Communication qui a émis le souhait d’intégrer 400 diplômés aura avec exactitude 239 places représentant les 60% de ses besoins.

Les clés de réparation par ministère connue, le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, M. Kalzeubé Payimi Deubet a ordonné à la commission d’accélérer la cadence en commençant par recruter 150 femmes dans divers ministères, instruction du Maréchal du Tchad, les lauréats de différentes Ecoles nationales, les contractuels scientifiques du Ministère de l’Education nationale qui sont déjà opérationnels sur le terrain. Transparence et égalité des chances telles sont les dernières instructions du Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, M. Kalzeubé Payimi Deubet avant de lever la séance.


Par: DGCOM Le 20/08/2020 20:50