CEEAC : ENTREE EN VIGUEUR DU TRAITE REVISE

CEEAC : ENTREE EN VIGUEUR DU TRAITE REVISE

Le Maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO, a participé ce 30 juillet 2020 à la 17e session ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC (Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale). Ce sommet tenu par visioconférence a débouché sur l’entrée en vigueur du traité révisé de la CEEAC et de l’officialisation de la nouvelle commission.

Réforme institutionnelle de la CEEAC, relance économique et redynamisation de la croissance pour stimuler la création de l’emploi dans la sous-région Afrique centrale, c’est le condensé du traité révisé devant entrer en vigueur à l’issue de ce sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement, piloté depuis Libreville au Gabon par visioconférence.

Le sommet a été ponctué de trois allocutions avant celle de l’ouverture des travaux, prononcée par le Président en exercice de la CEEAC, le président gabonais Ali BONGO ONDIMBA.

Il s’agit d’abord de l’allocution du Secrétaire Général de l’institution, AHMAD ALLAM-MI, arrivé en fin de mandat. C’est un rapport présentant le fonctionnement de l’institution, les  défis relevés et ceux à relever. Ensuite, vient FRANCOIS LOUNCENY FALL, le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, qui s’est félicité des avancées de la CEEAC en promettant un soutien accru et constant pour la montée en puissance de cette  institution sous-régionale. Et enfin, Moussa FAKI MAHAMAT, Président de la Commission de l’union Africaine, intervient pour se féliciter des mutations opérées par la CEEAC.

Dans son discours d’ouverture des travaux, le Président ALI BONGO ONDIMBA, qui a revisité les 37 années d’existence de l’institution, a remercié les pays membres des efforts ayant conduit à la révision du Traité de la CEEAC et sa ratification.

La réforme institutionnelle contenue dans le traité révisé prévoit l’institutionnalisation d’une commission CEEAC à l’exemple de celle de l’Union Africaine. Sur ce point, la discussion s’échauffe entre les Chefs d’Etat lors du huis-clos au sujet de la composition de ses membres, selon des informations qui ont filtré. Mais un terrain  d’entente a été trouvé entre le Maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO  et ses pairs, comme l’explique le Chef de la Diplomatie tchadienne à la fin des travaux.

Le 17e sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des  Etats de l’Afrique Centrale, mérite bien d’être qualifié d’historique dans la vie de l’institution. Il marque l’entrée en vigueur  du traité révisé et l’officialisation de la nouvelle commission.

Par: DGCOM Le 30/07/2020 20:15



-->

Flash Infos

  • Le Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO a reçu ce matin l'Envoyé Spécial des États Unis pour le Sahel, M. Peter Pham. Les échanges ont porté sur les questions sécuritaires notamment la lutte contre le terrorisme dans l'espace sahelien.
  • Au terme du Décret N° 1691/PR/2020, le Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO a accordé la grâce présidentielle à 538 personnes condamnées, c'est à l’occasion de l’Elévation du Président de la République à la dignité du Maréchal du Tchad et de la commémoration du 60ème anniversaire de la fête de l’indépendance du Tchad.