Réunion du Comité de Gestion de Crise Sanitaire

Réunion du Comité de Gestion de Crise Sanitaire

Comme de tradition, cette rencontre dirigée par le Chef de l’Etat, a d’abord fait l’évaluation de la situation épidémiologique de la maladie à coronavirus sur toute l’étendue du territoire national. Il ressort de cette évaluation que la tendance baissière s’est maintenue depuis trois semaines mais les mesures barrières doivent toujours rester de mise. A cet effet, il est recommandé un renforcement des dispositifs tant sanitaires que sécuritaires au niveau des frontières pour éviter  le risque de contamination par ces pistes.

Tout en saluant cette tendance baissière de la maladie, le Président de la république a insisté sur la vigilance à toute épreuve, en demandant au Ministère de la santé publique, de maitriser le vraisemblable et de gérer l’imprévisible tout en ayant une vision anticipative tant en terme des structures sanitaires innovantes qu’en terme de valorisation des ressources humaines. Prompte à l’action, le Chef de l’Etat a ordonné la mise sur pied d’une grande structure de santé publique censée répondre efficacement aux besoins du pays en cas d’épidémie.

Comme un accent particulier est mis sur la sensibilisation dans le cadre de la lutte contre la covid-19, le Chef de l’Etat a demandé au sous-comité sensibilisation, de renforcer et d’accentuer  la sensibilisation pour éviter toute contamination tant que la maladie n’est pas totalement éradiquée.

Même si dans cette lutte, le Tchad a bénéficié des appuis des partenaires techniques et financiers, la rencontre a relevé que ces appuis ne sont pas à la hauteur des attentes. Compte tenu de cette timide mobilisation des partenaires, le Chef de l’Etat a demandé au sous-comité mobilisation des ressources, de travailler en synergie et en parfaite intelligence pour amener les partenaires à tenir leurs promesses.

Il a en outre déploré le retard dans l’acquisition des matériels et équipements agricoles commandés, insistant particulièrement sur les produits et intrants agricoles prévus pour la campagne agricole qui démarre.

La ministre en charge de l’agriculture MADJIDIAN PADJA RUTH, conviée à cette réunion, a donné des explications ainsi que les démarches entreprises pour que la campagne agricole  puisse démarrer sans risque de retard. Les explications fournies par la Ministre, n’ont pas empêché le Chef de l’Etat  d’instruire pour une accélération des procédures afin d’éviter le retard.

La Ministre du développement touristique, de la Culture et des Arts, Madeleine ALINGUE,  a quant à elle, plaidé le sort des artistes dont les activités ont pris un coup à cause de la pandémie du coronavirus. Très sensible au sort des artistes, le Chef de l’Etat a instruit la Ministre pour une réflexion approfondie en impliquant d’autres ministères et acteurs concernés afin de booster ce secteur dont l’apport économique et financier n’est pas négligeable pour le pays.

la rencontre a pris fin par la décision de lever la mesure d’interdiction de circulation des bus  de transport interurbain pour un mois, à compter du 25 juin, sous le strict respect de la distanciation sociale et le port obligatoire des masques.

Par: DGCOM Le 24/06/2020 12:15