DISCOURS DU PRESIDENT EN EXERCICE DU MAEP À L’OUVERTURE DU 29ème SOMMET MAEP

 DISCOURS DU PRESIDENT EN EXERCICE DU MAEP À L’OUVERTURE DU  29ème  SOMMET MAEP

-    Monsieur Abdel Fatah EL-SISI, Président de la République Arabe d’Égypte, Président en exercice de l’Union Africaine, et Cher Frère ;

-    Mesdames et Messieurs les Chefs d’État, de Gouvernement et de Délégation ;

-    Monsieur le Président de la Commission de l’Union Africaine ;

-    Mesdames,  Messieurs les Membres du Panel des Éminentes Personnalités du MAEP ;

-    Mesdames, Messieurs les Points Focaux du MAEP ;

-    Monsieur le Directeur Général du Secrétariat Continental du MAEP ;

-    Distingués invités ;

-    Mesdames, Messieurs,

À l’entame de mon propos, qu’il me soit permis de vous adresser à toutes et à tous mes vœux les meilleurs pour l’année nouvelle. Puisse le Créateur nous combler de sa Grâce et faire régner la paix et la stabilité durables dans notre Cher Continent, gage de son développement et de son émergence.

Je saisis également cette heureuse opportunités pour vous remercier tous pour le précieux soutien que vous n’avez cessé de m’apporter tout au long de mon mandat à la tête du Forum du MAEAP dont vous m’aviez confié la direction depuis février 2018.  

Mon mandat arrive à son terme avec la tenue de ce Sommet du 29ème Forum. C’est avec un grand plaisir et un optimisme justifié, que je passerai le flambeau à mon successeur, Monsieur Cyrille RAMAPHOSA, Président de la République d’Afrique du Sud, pour poursuivre la noble mission de redynamisation du MAEP au service de l’Afrique.

Dans cette perspective, il me plaît de rappeler que l’année dernière, je me suis fait le devoir de vous présenter le bilan à mi-parcours de mon mandat.

C’est tout à raison qu’aujourd’hui, au terme dudit mandat, je me fais le plaisir de  vous rendre compte de mes deux ans d’exercice à la Présidence du Forum, en relevant quelques-unes de mes modestes réalisations obtenues grâce à votre appui.

En effet, l’intégration formelle du MAEP à l’Union Africaine, réalisée avec succès en 2018, y compris l’insertion de son budget dans celui de l’Union Africaine, bien qu’il demeure des détails techniques à régler avec l’Union Africaine, a induit d’importantes innovations liées notamment à :

-    la restructuration du Secrétariat Continental du MAEP, dont le nouvel organigramme a été revu et adapté aux dispositions de l’Union Africaine ;

-    la révision et l’harmonisation avec les textes de l’Union Africaine des Statuts, du Règlement Intérieur et du Statut du Personnel du MAEP.

Dans le même élan, soucieux de l’efficacité et de l’efficience de notre institution, nous avions présenté et fait adopter en 2019, le premier rapport sur la Gouvernance en Afrique, fruit de l’étroite collaboration entre le MAEP, l’Architecture Africaine de Gouvernance et les autres institutions spécialisées de l’Union Africaine concernées.

Dans la même  veine, il convient de saluer la réalisation de l’étude sur l’approfondissement des évaluations de Pays aux fins de revoir le processus du MAEP en vue de l’adapter au contexte, après plus de quinze (15) ans  de sa mise en œuvre.

Aussi, le processus d’appropriation des Rapports d’évaluation-pays du MAEP par les populations suit bien son cours, à travers des campagnes d’information et de sensibilisation.

Par ailleurs, il convient également de noter qu’au cours du mandat qui s’achève,  un certain nombre de rapports d’Évaluation du MAEP ont été présentés sur les pays comme le Tchad,  la  Côte d’Ivoire,  le Sénégal, ainsi que les rapports d’étape du Kenya et du Mozambique.  

Sans être exhaustif, il importe aussi de noter d’importantes activités du MAEP menées à divers titres, au nombre desquelles figurent, entre autres :

-    l’organisation, à N’Djamena au Tchad, en 2019, du Symposium International du MAEP pour la Jeunesse africaine dont le rôle et la place sont déterminants dans la consolidation de la bonne gouvernance ;

-    la tenue du deuxième Forum sur la Méthodologie du MAEP à Kigali, en 2018 et du troisième Forum à Sharm El Cheikh, en 2019 ;

-    l’expérimentation des Évaluations Ciblées, nouvelle option d’évaluation axée sur un thème spécifique ;

-    la poursuite de la sensibilisation en faveur de l’adhésion universelle à l’horizon 2023, faisant passer, à ce jour, de 34 à 38 le nombre des pays membres du MAEP.

-    Excellences ;

-    Mesdames, Messieurs

Le progrès économique de nos États et le bien-être de nos populations passent par une revitalisation continue du MAEP, et son renforcement permanent comme outil d’alerte précoce et de prévention de conflits sur le Continent, conformément à la nouvelle tâche que lui confère l’Union Africaine

A cet égard, je lance un appel pressant aux pays membres du MAEP qui n’ont pas encore réalisé leur évaluation de le faire, et aux pays non encore membres d’y adhérer.

Dans cette optique, je me félicite d’ores et déjà de l’adhésion en vue de nouveaux États au cours du présent Forum, ainsi que de la présentation des Rapports d’Évaluation de base du MAEP sur l’Égypte et ceux sur les Évaluations ciblées de Djibouti,  de la Zambie et de la Namibie.

-    Excellences ;

-    Mesdames, Messieurs

Avant de passer le témoin à mon Frère, le Président RAMAPHOSA, je voudrais saluer l’inestimable contribution à la marche de notre institution, de mon prédécesseur, mon Frère Uhuru KENYATTA, Président de la République du Kenya, grâce à son ingénieuse inspiration de lancer le programme des trois R (Restauration,  Revitalisation et Rénovation).

Je tiens également, en votre nom à vous tous, exprimer notre haute appréciation aux Éminentes Personnalités, aux Points Focaux et à la Direction du Secrétariat continental du MAEP, pour leurs inlassables efforts et leurs précieuses contributions au succès de notre mission.

De même, voudrais-je, en notre nom à nous tous, féliciter mon Frère le Président RAMAPHOSA pour son accession à la Présidence du MAEP, et lui souhaiter plein succès dans sa mission. Je suis convaincu que sous son leadership,  l’élan des reformes entreprises sera renforcé, et une nouvelle dynamique sera insufflée aux activités du MAEP.

Sur ce, je déclare ouverts les travaux du 29eme Forum des Chefs d’Etat et de Gouvernement du MAEP.

Je vous remercie de votre aimable attention.


Par: DGCOM Le 08/02/2020 16:38