UA : OUVERTURE TRAVAUX

UA : OUVERTURE TRAVAUX

Addis-Abeba, la capitale éthiopienne abrite depuis ce matin, les travaux du 32ème Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine placée sous le thème : « Année des refugiés, des rapatriés et des déplacés internes : Pour des solutions durables au déplacement forcé en Afrique». La cérémonie officielle d’ouverture est placée sous la présidence du président sortant de l’institution panafricaine, le rwandais, Paul Kagamé.

Les travaux du 32ème Sommet de l’Union Africaine sont placées sous le thème : « Année des refugiés, des rapatriés et des déplacés internes : Pour des solutions durables au déplacement forcé en Afrique». Un thème qui cadre parfaitement avec le lourd fardeau que supporte Le Tchad. Le pays de Toumaï est un îlot de paix dans un triangle de turbulence. Il accueille sur son territoire des refugiés, soudanais, centrafricains et des retournés tchadiens venant de la Libye, de la RCA, du Nigeria et du Soudan.
 
 Au siège de l’Union Africaine à Addis-Ababa, dans la grande salle « Nelson Mandela » la cérémonie d’ouverture s’est déroulée en plusieurs actes. Au premier acte, l’on note l’arrivée des différentes délégations dont celle très remarquée du Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO, accompagné de la Première Dame HINDA DEBY ITNO. Au second acte figure tout naturellement l’ouverture officielle des travaux du 32ème Sommet par l’hymne de l’Union Africaine.

Souhaitant la bienvenue aux invités de marques, Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’union Africaine dira que l’on ne devient pas refugiés, rapatriés et/ou déplacés internes de gaité de cœur. Il a ensuite déplorer la situation qui prévaut en ce moment dans nombre des pays africain sans occulter la recrudescence du terrorisme dans le Sahel.

Faisant allusion au thème du Sommet le Secrétaire général de l'ONU, M. Antonio Guterres, ancien Haut Commissaire des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a salué la lourde charge que payent les différents pays africains et les populations hôtes dans l’accueil des réfugiés, déplacés et retournés. Plusieurs personnalités se sont ensuite succédées à la tribune. Il s’agit notamment du milliardaire américain, Bill Gattes, le Président de la FIFA, Gianni Infantino, le Directeur général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom, le Secrétaire Général de la Ligue Arabe, Ahmed Aboul-Gheït  et Mahamoud Abbas, Président de l’Etat de la Palestine et président du Comité exécutif de l’Organisation pour la Libération de la Palestine (OLP).

Ouvrant officiellement les travaux, le président sortant de l’Union africaine, par ailleurs Président de la République du Rwanda, Paul Kagamé a plaidé pour un Afrique débarrassée de tout conflit et de tous les maux qui freinent son développement.

Le moment le plus émotionnel et mémorable de ce 32ème Sommet de l’Union africaine est le passage de témoin entre le président sortant Paul Kagamé et l’entrant Abdel Fatha Al-Sissi. Ce passage de témoin à la présidence de l’Union Africaine est symbolisé par la remise au Chef de l’Etat égyptien du fanion de l’Union africaine et d’un marteau, symbole de la présidence. Après cette belle image d’alternance entre l’Afrique de l’Est et du Nord que le tout nouveau président en exercice de l’Union Africaine Abdel Fatha Al-Sissi prend la parole. Il a du haut de la tribune de l’Union africaine exprimé toute sa reconnaissance à ses pairs pour la confiance placée en sa modeste personne et a promis diriger l’institution continentale avec le concours de tous pour parachever le rêve des pères fondateurs.

Peu avant l’ouverture du Sommet, les Chefs d’Etat présents au 32ème sommet ont honoré un des pères fondateurs de l’Organisation de l’Unité africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine.  Il s’agit de l’empereur éthiopien Hailé Sélassié. Une statue en l’honneur de ce grand panafricaniste est dévoilée dans l’enceinte de l’institution panafricaine.



Par: DGCOM Le 11/02/2019 09:07