ECONOMIE

ECONOMIE

Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a accordé ce matin, une audience à une délégation des investisseurs émiratis conduite par son Ambassadeur au Tchad, Mahamat Ali Achamsi. Les investisseurs émiratis sont attirés par le secteur de l’Elevage. L’entretien s’est déroulé en présence des membres du cabinet présidentiel et de quelques ministres.

C’est le secteur de l’élevage que l’entreprise Ben Butti International Investissement a choisi pour son premier investissement au Tchad. Après le mémorandum d’entente signé l’année dernière, cette entreprise veut aller vite à la concrétisation de son partenariat avec le Tchad. Cette disponibilité, la délégation émiratie amenée par l’Ambassadeur Mahamat Ali Achamsi l’a exprimée de vive-voix au Chef de l’Etat IDRISS DEBY ITNO. Des assurances lui ont été données quant au respect des accords et la bonne conduite des actions de rénovations grâce à des investissements conséquents. Et ce, afin de fournir un meilleur service et des produits de qualité.

Des éclaircissements sommes toutes importantes pour le Chef de l’Etat qui a félicité les investisseurs et les encourage à travailler étroitement avec les ministères concernés. La libéralisation de l’Abattoir Frigorifique de Farcha  avec la cogestion, d’après le Chef de l’Etat,  permettra de redresser et moderniser cet important instrument. Cette démarche qui se veut plus cohérente vient après la première tentative de libéralisation de la gestion de l’abattoir. Une expérience qui s’est soldée par échec, amenant l’Etat à reprendre la gestion en 2004 des mains de la SMA.

Juste après cette audience, un accord pour la cogestion de l’Abattoir Frigorifique de Farcha a été signé au palais présidentiel entre le Gouvernement tchadien et le groupe émirati Ben Butti International Investissement. La partie tchadienne a été représentée par le Ministre en charge de l’élevage Gayang Souaré et celui du commerce Youssouf Abassalah. Par cet acte, les deux parties se mettent d’accord sur la cogestion de l’Abattoir Frigorifique de Farcha pour une durée de 15 ans.

Par: DGCOM Le 12/07/2018 16:04



-->

Flash Infos

  • Le Président de la République a invité les médecins et paramédicaux à respecter le serment d’Hippocrate et à aimer leur noble profession.